Search

Une patience infinie


En baie de Somme, la marée monte vite et surprend régulièrement les imprudents. Au Crotoy, les horaires des marées ont beau être affichés un peu partout, en ville et le long de la digue, rien n’y fait. Invariablement, des promeneurs s’aventurent trop loin et trop longtemps sur l’estran*, à basse mer. Par souci de sécurité, la mairie a recruté des gardiens à cheval dont le rôle consiste à quadriller la baie, informer, conseiller et protéger. Un rôle dont ils s’acquittent avec une patience infinie. Vous imaginez bien que tout le monde n’obtempère pas le regard chargé de gratitude et le sourire aux lèvres…

À marée basse, cinq heures avant la pleine mer, tandis que nous explorions l’estran, trois cavaliers montés sur de magnifiques chevaux vinrent rappeler à chaque marcheur de regagner la plage au moins trois heures avant l’heure critique, ce que nous fîmes. En cette fin août, le marnage* était presque à son maximum. Le vent d’ouest se leva en fin de matinée et, dans son sillage, le nombre de véliplanchistes et de kite-surfeurs augmenta à une vitesse vertigineuse. Les premiers, visiblement plus aguerris, durent parcourir au moins deux kilomètres, matériel en main, pour se lancer, tandis que les autres attendirent patiemment que l’eau vienne à eux. Nous avions raté le mascaret*, mais assistions à un tout autre spectacle, coloré : un ballet où surfeurs et véliplanchistes se mêlaient aux promeneurs et aux cyclistes, des heures durant :

Longtemps chevaux et cavaliers restèrent fidèles à leurs différents postes. Presque jusqu’à ce que les vagues viennent lécher le rivage et l’enrochement de la digue. De temps à autre, l’un partait au galop remettre des badauds inattentifs sur le droit chemin – direction la plage – puis reprenait son poste d’observation, guettant les allées et venues des bipèdes non équipés de voiles. Peu avant la pleine mer, tous trois repartirent, leur mission achevée, jusqu’au lendemain.

Voici un lien qui vous permettra de voir la baie d’en haut. Cette visite virtuelle est facile à manœuvrer. En grand écran (bouton en bas à droite), c’est splendide : https://www.klapty.com/fr/tour/31117/la-baie-de-somme Vous pourrez cliquer sur Le Crotoy et Saint-Valéry-sur-Somme pour vous en rapprocher.

Voici le très beau site de l’office du tourisme de la baie de Somme, avec de superbes photos, quelques vidéos et une foule d’informations : https://www.tourisme-baiedesomme.fr/decouvrir/la-baie-de-somme/

La Baie de Somme, magnifique et envoûtante, c’est aussi un trésor pour les inconditionnels de l’observation des oiseaux. Voyez plutôt : https://www.baiedesommeautrement.net/oiseaux-de-la-baie-de-somme/ Le site vous propose un album pour chaque famille d’oiseaux. On y apprend des tas de mots, par exemple le nom d’une des familles que l’on peut observer : les « Threskiornithidés ». À poser lors d’un prochain Scrabble, ça doit valoir son pesant de points !

Le couchant nous transporta de joie : https://www.emm-myphotos.com/walks

Bon voyage en baie de Somme.


Lexique des marées :

*L'estran, c'est la partie du rivage qui se couvre et se découvre au fil des marées.

*Le marnage, souvent appelé à tort "amplitude des marées", c'est la différence entre la hauteur de la pleine mer et celle de la basse mer. L'amplitude, c'est la différence entre cette hauteur et le niveau moyen.

*Le mascaret, c'est une vague déferlante que l'on peut observer dans certains estuaires lorsque le courant descendant du fleuve et le flot montant de la mer se rencontrent.



45 views
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now